The French research institute for perfume, medicinal and aromatic plants

english french     Traduire la page en anglais facebook twitter contactmail rss

 

1 - STAGE ITEIPMAI 2023    
Intitulé Evaluation de clones de lavandes pour leur productivité et leur qualité en huile essentielle
Thématique Génétique et création variétale
Lieu Iteipmai, station sud-est (Montélimar, Drôme)
Durée 4 mois
Période mai/juin 2023 – août/septembre 2023
Niveau requis Bac+2 à Bac + 4
Superviseur Berline Fopa Fomeju, Responsable Ressources génétiques
Responsable du programme
Berline Fopa Fomeju, Responsable Ressources génétiques

Objectif général

 

Dans la cadre d’un programme d’amélioration variétale de la lavande, l’objectif est d’évaluer, en comparaison à des clones commerciaux, une collection de clones de lavandes présélectionnés. Les critères suivis sont la tolérance au dépérissement, la précocité de floraison, la teneur et le rendement en huile essentielle, ainsi que la qualité de leur huile essentielle. Cette collection a déjà été évaluée un première fois en 2022.
Descriptif

Le stagiaire aura en charge :

  • La réalisation des notations en cours de culture
  • Le prise en charge du chantier de récolte (appuyé par les équipes techniques)
  • La distillation des huiles essentielles et l’envoi au laboratoire d’analyses phytochimiques
  • L’analyse des données acquises en 2023 (agronomiques et phytochimiques)
  • L’intégration des données de 2022 et 2023 pour identifier les meilleurs clones à utiliser pour la suite du programme
  • La rédaction du rapport d'essai
 
Candidature

CV et lettre de motivation à envoyer à l’adresse e-mail This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Merci de préciser l'intitulé du stage dans l'objet du mail.

 

3 - STAGE ITEIPMAI 2023    
Intitulé Analyse de la diversité génétique d’une collection de camomille romaine
Thématique Génétique et création variétale
Lieu Iteipmai, station de Chemillé-en-Anjou (49)
Durée 4 à 6 mois
Période mars à mai 2023 – août 2023
Niveau requis Bac+2 à Bac +5

Encadrante

Responsable du stage

Christelle Garnier, Chargée d’expérimentation

Berline Fopa Fomeju, Responsable Ressources génétiques

Objectif général

La camomille romaine (Chamaemelum noblie (L.) All) est une plante médicinale appartenant à la famille des Astéracées et dont l’huile essentielle est valorisée en santé, beauté et bien-être. En France, plus de 60 % des surfaces cultivées de camomille romaine sont localisées dans le Maine-Et-Loire. De plus, un seul cultivar, Flora pleno, est actuellement cultivé. Depuis quelques années, les productions régionales font face à plusieurs difficultés dont les principales sont une perte de la stabilité génétique du clone cultivé ainsi qu’un manque de concurrence de la culture vis-à-vis des adventices. Un de leviers possibles pour répondre à ces problématiques est de proposer à la filière du nouveau matériel génétique, plus vigoureux, et ayant un profil phytochimique adapté aux besoins du marché.

Ainsi, ce projet CAROSEL (2022-2023) est le premier volet d’un programme de sélection variétale de camomille romaine. Les objectifs sont (i) d’avoir une photographie de la diversité phénotypique et génétique disponible dans le matériel cultivé et sauvage et (ii) d’évaluer via des croisements dirigés la transmission des caractères d’intérêt dans la descendance. En fonction des résultats obtenus dans cette première phase de pré-breeding, un schéma de création variétale sera construit.
Descriptif et missions

Accompagné/e d’un chargé d’expérimentation, le/la stagiaire aura en charge :

  • La réalisation des notations en cours de culture (taux de mortalité, dates de floraison, hauteur à la récolte, récoltes...) sur 72 accessions (populations ou clones) installées sur une parcelle d’essai à Chemillé.
  • La préparation des échantillons pour les distillations des fleurs récoltées pour l’analyse des teneurs et qualités des huiles essentielles.
  • La participation aux croisements dirigés pour générer des nouvelles ressources génétiques
  • L'analyse des résultats et la réalisation d'un rapport d'essai pour orienter le choix des accessions à utiliser pour la création de nouvelles variétés de camomille romaine, par rapport aux objectifs de sélection.
Candidature

CV et lettre de motivation à envoyer à l’adresse e-mail

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Merci de préciser l'intitulé du stage dans l'objet du mail.

 

4 - STAGE Agroforesterie à Plantes aromatiques 2023        
Intitulé Chargé.e de mission sur l'évaluation des performances agronomiques des plantes destinées à l'herboristerie en agroforesterie
Organismes d'accueil
  • ITEIPMAI : L’iteipmai, Institut technique qualifié par le Ministère de l'Agriculture et affilié au Réseau ACTA, assure une mission de recherche appliquée finalisée au service des filières plantes à parfum aromatiques et médicinales (PPAM). Cette activité technique majeure, réalisée à la demande de ses adhérents -acteurs de la production et industriels utilisateurs- a pour finalité d’améliorer le revenu des agriculteurs et de le sécuriser dans le temps, de maintenir et développer une activité des PPAM sur le territoire, de permettre à l’agriculture et aux entreprises industrielles d’accéder ensemble à un développement durable, de générer la confiance et le bien-être des consommateurs. Il est spécialisé et expert dans les domaines suivants : (i) la création variétale, (ii) l’amélioration des itinéraires de culture et la lutte contre les bioagresseurs, (iii) l’optimisation de la production de métabolites secondaires des plantes, (iiii) la valorisation de ces métabolites secondaires dans l'industrie
  • AGROOF : AGROOF est une Société COopérative et Participative spécialisée dans l‘étude et le développement des systèmes agroforestiers en France depuis 2000. Pour cela elle réalise des formations techniques, accompagne des projets agroforestiers et mène des travaux de recherche et de développement en partenariats avec des organismes de recherche, des organismes techniques et des agriculteurs. Elle s‘implique également dans l‘évolution des réglementations concernant la prise en compte de l’arbre en contexte agricole.
Lieu Iteipmai, station sud-est (Montélimar, Drôme)
Durée 6 mois
Période Début en mars, mais cela peut être discuté
Niveau requis BAC +5
Contexte de stage

Le stage s’insère dans l’action 2 du projet de recherche « PPAM PPAM ». Ce projet a pour finalité de faciliter le développement de l’agroforesterie à PPAM en zone méditerranéenne via l’acquisition de références techniques, économiques et agronomiques et la mise en place d’une dynamique pérenne d’expérimentations participatives. Plus précisément ses objectifs sont :

  • Caractériser les effets des aménagements AF sur les performances agronomiques des PPAM (sarriette, romarin, thym) et évaluer l’effet d’un ombrage et du microclimat sur la contrainte hydrique et la mortalité des PPAM (Action 2)
  • Approfondir les connaissances de l’effet des aménagements arborés sur la diversité et l’activité des lombriciens, indicateurs de la qualité des sols (Action 3)
  • Étudier l’effet des pratiques AF sur les principaux bio-agresseurs et leurs ennemies naturels en SAF PPAM (Thym, sarriette, romarin) (Action 3)
  • Acquérir et produire des référentiels technico-économiques sur ces systèmes (Action 4)
  • Favoriser les échanges de connaissances par des journées de rencontres inter-métiers et la mise en place de nouvelles méthodes pédagogiques privilégiant le contact entre apprenants et les acteurs du projet (Action 5)

Missions confiées

  • Bibliographie sur l’agroforesterie à PAM (et autres) en France et ailleurs en Europe, ainsi que le comportement des plantes destinées à l’herboristerie dans différentes conditions abiotiques - Réalisation d’un état de l’art.
  • Développement de protocoles de suivis portant sur la croissance, le développement, la vigueur, l’état sanitaire et l’état hydrique des cultures de PPAM, ainsi que sur les rendements et la qualité en huile essentielle.
  • Mise en place d’un dispositif de caractérisation des conditions d’ombrage et du microclimat.
  • Suivi de sites pilotes avec aménagements agroforestiers intraparcellaires développés
  • Analyses statistiques de résultats.
Le ou la stagiaire aura également l’opportunité d’appuyer l’organisation, et de participer, à journées techniques d’échanges et à des ateliers de co-conception de parcelles agroforestières.
Nos attentes

Nous recherchons une personne motivée pour travailler dans une petite équipe, intéressée par l’expérimentation et la recherche, autonome et faisant preuve d’initiative tout en restant transparente et ouverte à l’échange avec l’équipe en charge de l’étude.

Sont souhaitées, les compétences suivantes :

  • Des connaissances en PPAM
  • Des connaissances en agroforesterie sont un petit plus
  • Capacité d’analyse de la littérature scientifique
  • Un intérêt pour l’expérimentation et le goût du terrain
  • Une certaine rigueur scientifique est attendue
  • Capacité de synthèse et de rédaction
  • Maitrise de R

Le ou la future stagiaire pourra développer ses connaissances et compétences sur de nombreux aspects auxquels touche le stage, et travailler en lien avec les agriculteurs et l’équipe du projet.

Permis B nécessaire

 Encadrement

Le stage sera basé à Montboucher sur Jabron et encadré par Benjamin Lemaire (ITEIPMAI) et Camille Béral (AGROOF SCOP). Un comité de suivi sera également constitué, incluant l’INRAE UMR PIAF (Stéphane Herbette), et les agriculteurs des sites.

Candidature Envoyer CV et Lettre de motivation à Benjamin Lemaire (This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.) et Camille Béral (This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.).

 

 

2 - STAGE ITEIPMAI 2023        POURVU
Intitulé Mise en place d’une méthode de dérivatisation (TMS) d’extraits polaires sur un automate couplé à une GCMS
Thématique Développement analytique
Lieu iteipmai, station ouest (Chemillé-en-Anjou, Maine-et-Loire)
Durée 6 mois
Période Idéalement de janvier à juin 2023
Niveau requis BAC +5 en sciences de la vie ou en chimie analytique avec un intérêt marqué pour la phytochime et les manipulations en laboratoire
Superviseur

Denis BELLENOT Responsable du pôle Phytochimie et Normalisation.

Les activités au sein du laboratoire (utilisation des appareils, planification, commandes de réactifs, etc.) se feront en coordination avec Ludivine TRIPON-LE BERRE, responsable du laboratoire d’analyses

Objectif général

L’objectif est de transformer une méthode manuelle de dérivatisation des composés polaires en une méthode automatisée sur un système GCMS SHIMADZU équipé d’un automate d’injection et de préparation d’échantillons AOC 6000.
Descriptif et missions

La dérivatisation par oximation-silylation permet d’établir des profils GCMS d’extraits polaires utilisables en métabolomique. La méthode actuellement utilisée au laboratoire est manuelle avec plusieurs étapes. Nous voulons automatiser cette méthode pour économiser du temps, gagner en reproductibilité et pouvoir passer en mode quantitatif.

Les missions principales du stage sont :

  • S’intégrer à l’équipe du laboratoire (1 ingénieure + 4 techniciennes polyvalentes)
  • Prendre en main l’appareil de GCMS et son automate
  • automatiser la méthode de dérivatisation
  • tester la robustesse de cette adaptation
  • mettre en place les conditions de quantification
  • constituer une base de données interne (spectres de masse et indices de rétention) de substances de références
  • tester/valider cette méthode sur une famille d’alcaloïdes à fonction ester

En fonction des résultats obtenus, d’autres missions pourront être confiées permettant l’accès à l’ensemble du parc analytique du laboratoire
 

   

 

 

 Les stages sont rémunérés selon la législation en vigueur.