l’organisme français qualifié de recherche pour le développement des plantes à parfum, médicinales et aromatiques

Fac

twi lin YT   mail
 
LOGO
  
 Réponses aux Evolutions Climatiques par l'Innovation et les Techniques Alternatives dans les Lavanderaies.
 
 
CASDAR "innovation et Partenariat " 2017-2020
 
Chef de projet : iteipmai
Partenaires techniques : iteipmai, INRAE / U.M.R. PIAF, Crieppam, Chambre d'agricultures du Vaucluse et de la Drôme, Terre d'horizon
Partenaires financiers : CasDar, CIHEF

 
 
LOGO
  
 Réponses aux Evolutions Climatiques par l'Innovation et les Techniques Alternatives dans les Lavanderaies.
 
 
CASDAR "innovation et Partenariat " 2017-2020
 
Chef de projet : iteipmai
Partenaires techniques : iteipmai, INRAE / U.M.R. PIAF, Crieppam, Chambre d'agricultures du Vaucluse et de la Drôme, Terre d'horizon
Partenaires financiers : CasDar, CIHEF

 

LE PROJET

CONTEXTE

Les évolutions climatiques fragilisent les cultures de lavandes et lavandins, intensifient les effets du dépérissement et accroissent leur impact sur le milieu. Face à ce défi, l’intérêt de pratiques culturales agro-écologiques innovantes sera évalué pour augmenter la résilience des cultures aux climats et bio-agresseurs et permettre une gestion durable des adventices. Les impacts des facteurs climatiques et des pratiques seront étudiés à travers l’écophysiologie de la plante, axe central d’évaluation. L’animation de groupes de producteurs favorisera l’innovation, le transfert et l’appropriation de ces techniques innovantes par les lavandiculteurs.

OBJECTIFS

  • Quantifier les limites maximales de déficit hydrique supportées par les principales variétés cultivées et identifier celles mieux adaptées aux conditions climatiques futures.
  • Sélectionner les modes de gestions de l’inter-rang les mieux adaptés pour (1) garantir un confort hydrique et azoté pour la production dans le contexte de changement climatique, (2) limiter/perturber le développement de ravageurs xérophiles (dépérissement); (3) et permettre une maîtrise durable des adventices ;
  • Favoriser l’appropriation des techniques de l’agro-écologie et l’innovation chez les producteurs

MOYENS

  • Action 1 : Appréhender l’impact du stress hydrique sur les cultures de lavande et lavandin

Changement climatique sur le territoire : modélisation

Déficit hydrique et physiologie : essai sous serre

  • Action 2 : Évaluer l’intérêt d’itinéraires de cultures innovants comme réponse potentielle : couverts végétaux en inter-rangs

Essai micro-parcelles sur deux stations expérimentales

Suivis dynamiques des états hydriques et azotés, dépérissement, adventices…

  • Action 3 : Transférer ces informations auprès des lavandiculteurs

Animation de 4 groupes d'agriculteurs (partage d'expériences, échanges sur les besoins d'accompagnements ...)

Diffusion des résultats : Journées techniques, démonstrations, articles, vidéos…

Valorisation via la formation

RESULTATS ATTENDUS

  • Disposer d’informations fines sur le comportement de la lavande et du lavandin, en stress hydrique. Transférer l’outil Pépi-PIAF de suivi en champ pour la profession
  • Evolution des pratiques agricoles vers des systèmes adaptés aux nouvelles contraintes climatiques, plus résilients et économes en intrants

CONTACT(S)

Benjamin Lemaire (iteipmai)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

DOCUMENT(S)

🎥 VIDEO(S)